Le plan ORSAN est déclenché par le ministère

Le dispositif ORSAN (organisation de la réponse du système de santé en situations sanitaires exceptionnelles) est un dispositif d’organisation des soins qui date de 2014. Il est mis en place dans des cas particuliers :

- accueil massif de victimes non contaminées (« ORSAN AMAVI ») ;
- prise en charge de nombreux patients suite à un phénomène climatique (« ORSAN CLIM ») ;
- gestion d’une épidémie ou pandémie sur le territoire national, pouvant comprendre l’organisation d’une campagne de vaccination exceptionnelle par le système de santé (« ORSAN EPI-VAC ») ;
- prise en charge d’un risque biologique connu ou émergent (« ORSAN BIO ») ;
- prise en charge d’un risque NRC (« ORSAN NRC »).

Ce plan ORSAN avait été déclenché dès l'été 2014 pour faire face à l'entrée d'Ebola sur le territoire français. Le 20 Février 2015, Le ministère de la Santé lance à nouveau le plan ORSAN,en lien avec les acteur du secteur sanitaire et social, pour lutter contre l'épidémie de grippe de cette hiver. Ce plan renforce les actions déjà mises en oeuvre :

- Mobilisation du secteur ambulatoire (médecine libérale) pour favoriser au maximum la prise en charge ambulatoire des malades et ne recourir à l’hospitalisation que pour les situations d’urgences le nécessitant. Des recommandations concernant la prise en charge et le traitement des cas de grippe ont déjà été diffusées.

- Mobilisation de l’ensemble des établissements de santé, y compris les établissements privés, pour accompagner la mise en œuvre des dispositifs de réponse aux situations sanitaires exceptionnelles : dispositif « hôpital en tension » et, le cas échéant, les plans blancs. Ces dispositifs doivent permettre de déprogrammer des activités non indispensables, d’ouvrir des lits supplémentaires, de rappeler des personnels et de renforcer ponctuellement les équipes de professionnels de santé dans les établissements en difficulté.

- Mobilisation du secteur médico-social pour assurer la prise en charge sur place des malades dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Cette 5ème semaine d'épidémique grippale remplit et surcharge les cabinets médicaux et les hôpitaux. Bien que sans signe de gravité particulier, la grippe fait chaque année de nombreux morts.

Il est important de rappeler l'importance de la vaccination, chaque année, pour soi et pour les autres. Les moyens de prévention comme le nettoyage des mains et l'éventuel port d'un masque sont essentiels au frein de la transmission des virus grippaux.

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?